Yahoo! Groups
Groups Home - Yahoo! - Account Info - Help

Limited Time Offer. FREE Shipping. While Supply Lasts!
Limited Time Offer. FREE Shipping. While Supply Lasts!
Welcome, Guest Register - Sign In 
info-ouar · " [ Join This Group! ]
Buy on Yahoo! Shopping
  Home  
* Messages  
  Chat  
  Files  
  Photos  
  Bookmarks  
  Database  
  Polls  
  Members  
  Calendar  
  Promote  
 
 
  owner = Owner  
  moderator = Moderator  
  online = Online  
 
 
 Messages Messages Help
Collapse Messages
 
  331-345 of 832  |  Previous | Next  [ First | Last ]
 
 Msg #   Date  |  Thread
331

From: Jacques Perconte  <perconte@xxxxxxxxxxx.xxxx>
Date: Mon Apr 12, 1999 3:47pm
Subject: Re: RE : manger Jak Line!

 
-----Message d'origine-----
  De : Clement THOMAS [mailto:http://groups.yahoo.com/group/info-ouar/post?protectID=029059192150082219169061203137231241039145065189043130127227]
  Envoyé : lun. 12 avril 1999 11:29
  À : http://groups.yahoo.com/group/info-ouar/post?protectID=210071047007013190130098109248176090177105238214043130252055210
  Objet : [info-ouar] Re: RE : manger Jak Line!


   Julien Rossignol a *crit : umlaut-a (_) umlaut-a (_) umlaut-a (_)
    umlaut-a (_) umlaut-a (_) umlaut-a (_) umlaut-a (_) umlaut-a (_)
umlaut-a (_) umlaut-a (_) umlaut-a (_)
    [Jacques Perconte]



      [info-ouar] Re: RE : manger Jak Line!

     trim [info-ouar] Re: RE : manger Jak Line!

      trim _ Strip whitespace from the beginning and end of a
string.Description[info-ouar] Re: RE : manger Jak Line!
    [Jacques Perconte]

      [info-ouar] Re: RE : manger Jak Line!

      This function strips whitespace from the start and the end of a string
and returns the stripped string.
    See also chop and ltrim.

    ucfirst umlaut-a (_) Nameucfirst _ Make a string's first character
upperca

    Description

    string ucfirst(string str);

    Capitalizes the first character of str if that character is alphabetic.

    Note that 'alphabetic' is determined by the current locale. For
instance, in the default "C" locale characters such as umlaut-a (_) will not
be converted.

    See also strtoupper and strtolower.
      ----------------------------------------------------------------------
----------
     [Image][info-ouar] Re: RE : manger Jak Line!

      [info-ouar] Re: RE : manger Jak Line!

      [info-ouar] Re: RE : manger Jak Line!
332

From: Jacques Perconte  <perconte@xxxxxxxxxxx.xxxx>
Date: Mon Apr 12, 1999 3:50pm
Subject: Re: RE : manger Jak Line!

 
Lun 12 avril 1999






             Online
             Image
             Texte
             Technologie






--------------------------------------------------------------------

         -- Tous les produits --- Online -Services pour sites webL'AFP à la
carteCanal InfosAFP DirectLe minitelCD-ROMBases de données-
Image -PhotoInfographieAFP 3D NewsBloomberg TVImageForum- Texte -Les
services générauxLes services "Finance"Le service SportAFP-CélébritésLe
service en ArabeLe service hippique- Technologie -MacDeskTélécommunications
et satellites


      Services pour sites web : sélection de la semaine
              a.. le Journal Internet
              b.. les produits personnalisés
              c.. sélection de la semaine
              d.. contacts commerciaux
           a.. autres produits Online


      La guerre pour le Kosovo
            Lun 12 Avr 1999 14:40 GMT - 166 words
           Un ministre allemand mardi en Macédoine

            Lun 12 Avr 1999 14:36 GMT - 147 words
           Le Prix Nobel José Saramago critique Milosevic et l'OTAN

            Lun 12 Avr 1999 14:34 GMT - 250 words
           Hubert Védrine mercredi et jeudi en Roumanie pour discuter du
Kosovo

            Lun 12 Avr 1999 14:33 GMT - 178 words
           Hospitalisation à Tirana d'un Européen blessé à la frontière

            Lun 12 Avr 1999 14:32 GMT - 306 words
           Les Etats-Unis doivent faire ce qui est nécessaire pour gagner:
McCain

            Lun 12 Avr 1999 14:28 GMT - 131 words
           Nouvelles frappes à Pristina: 2 morts et 3 blessés

            Lun 12 Avr 1999 14:25 GMT - 129 words
           L'Arabie saoudite réitère son soutien aux musulmans du Kosovo

            Lun 12 Avr 1999 14:21 GMT - 474 words
           L'Albanie s'en remet à l'OTAN pour ne pas entrer en guerre avec
la Serbie

            Lun 12 Avr 1999 14:18 GMT - 564 words
           La RFY décide d'adhérer à l'Union Russie-Bélarus

            Lun 12 Avr 1999 14:16 GMT - 255 words
           L'OTAN hésite entre "protectorat" et "confédération" au Kosovo
(Belgique)

            Lun 12 Avr 1999 14:07 GMT - 187 words
           Javier Solana: Milosevic "perd et il sait qu'il perd"

            Lun 12 Avr 1999 14:01 GMT - 397 words
           Israël accueille plus de cent Kosovars et leur rappelle la Shoah

            Lun 12 Avr 1999 13:57 GMT - 102 words
           Jacques Chirac recevra Romano Prodi mardi à 18h30

            Lun 12 Avr 1999 13:47 GMT - 497 words
           L'OTAN prête à lancer son opération "Abri allié" mardi

            Lun 12 Avr 1999 13:43 GMT - 492 words
           Kofi Annan prêt à discuter directement avec Milosevic

            Lun 12 Avr 1999 13:34 GMT - 128 words
           150 membres de l'UCK abattus, selon Tanjug

            Lun 12 Avr 1999 13:24 GMT - 218 words
           En bref

            Lun 12 Avr 1999 13:22 GMT - 264 words
           Jacques Chirac juge "positive et utile" sa conversation avec
Boris Eltsine

            Lun 12 Avr 1999 13:21 GMT - 260 words
           Kosovo: Kofi Annan "n'hésiterait pas à parler avec Milosevic"

            Lun 12 Avr 1999 13:13 GMT - 123 words
           Milosevic salue "un grand pas historique"


--------------------------------------------------------------------------
            ©AFP 1999

           Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
            © 1999 Agence France-Presse
            Toutes les informations reproduites dans cette rubrique
(dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété
intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations
ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue,
exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans
l'accord préalable écrit de l'AFP.
333

From: Jacques Perconte  <perconte@xxxxxxxxxxx.xxxx>
Date: Mon Apr 12, 1999 3:52pm
Subject: chirac/elsine copains

 
chirac/elsine copains



            Lun 12 avril 1999






             Online
             Image
             Texte
             Technologie






--------------------------------------------------------------------

         -- Tous les produits --- Online -Services pour sites webL'AFP à la
carteCanal InfosAFP DirectLe minitelCD-ROMBases de données-
Image -PhotoInfographieAFP 3D NewsBloomberg TVImageForum- Texte -Les
services générauxLes services "Finance"Le service SportAFP-CélébritésLe
service en ArabeLe service hippique- Technologie -MacDeskTélécommunications
et satellites


      Services pour sites web : sélection de la semaine
              a.. le Journal Internet
              b.. les produits personnalisés
              c.. sélection de la semaine
              d.. contacts commerciaux
           a.. autres produits Online


      La guerre pour le Kosovo
      Jacques Chirac juge "positive et utile" sa conversation avec Boris
Eltsine
              a.. sommaire

              b.. dépêche plus récente: En bref

              c.. dépêche précédente: Kosovo: Kofi Annan "n'hésiterait pas à
parler avec Milosevic"




      PARIS, 12 avr (AFP) - Le président Jacques Chirac a jugé lundi que sa
conversation téléphonique sur le Kosovo avec son homologue russe Boris
Eltsine avait été "positive et utile", a indiqué la porte-parole de
l'Elysée, Catherine Colonna.

      Jacques Chirac s'est déclaré "satisfait de constater que la Russie
voulait travailler avec ses partenaires pour un règlement politique de la
crise au Kosovo, malgré les divergences sur l'opportunité des frappes" de
l'OTAN, a ajouté Catherine Colonna.

      Le président français a souligné "l'importance d'une pleine
association de la Russie aux efforts de règlement, dans le cadre de l'ONU en
particulier", a-t-elle poursuivi.

      La Russie, a déclaré Jacques Chirac, peut également "jouer un rôle
utile pour faire comprendre à la République fédérale de Yougoslavie (RFY)
qu'il lui appartient de répondre aux demandes de la communauté
internationale".

      Cet entretien Chirac-Eltsine avait été annoncé auparavant par l'agence
russe Itar-Tass. L'entretien de lundi était le premier depuis le 24 mars,
quelques heures avant le déclenchement des frappes aériennes de l'OTAN
contre les forces serbes. Les deux présidents avaient alors constaté "leur
désaccord sur l'opportunité des frappes" tout en convenant de rester "en
contact étroit".

      Selon Itar-Tass, Boris Eltsine a réaffirmé lundi la position de la
Russie quant à la nécessité d'un arrêt immédiat des bombarbements de l'OTAN
en Yougoslavie et a demandé à Jacques Chirac "d'user de l'autorité et de
l'influence de la France" à propos du Kosovo.

      Depuis le déclenchement des opérations militaires de l'Alliance
atlantique, Jacques Chirac s'est entretenu à plusieurs reprises avec le
Premier ministre russe Evgueni Primakov, avant et après la mission que
celui-ci a effectuée à Belgrade le 30 mars.



--------------------------------------------------------------------------
            ©AFP 1999

           Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
            © 1999 Agence France-Presse
            Toutes les informations reproduites dans cette rubrique
(dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété
intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations
ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue,
exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans
l'accord préalable écrit de l'AFP.
334

From: Julien Rossignol  <rossignol@xxx.xxxxxxxxxx.xxx>
Date: Tue Apr 13, 1999 8:03am
Subject: Re: chirac/elsine copains

 
Jacques Perconte a écrit :
> 
> From: "Jacques Perconte" <http://groups.yahoo.com/group/info-ouar/post?protectID=197056091098193116050038203163130115239144031175167099074143172091210186>
> 
> çà_'àé(è
> àçèçè-(-_èàç
> 'è(ç-_çè-èéà(-
> àè)à)àç(-=)àç-)3°
> 0965°09325°96°+°086
> 53098°06+°60°0689°09T%P06çp_
> 
> Maintenant elsine veut plus taper sur l'otan,
> il a pris un bain et s'est détendu?
> 
> brouillard.
>


Les Finances annoncent de faibles recettes au moment de l'arrivée du FMI

          MOSCOU, 6 avr (AFP) - Le ministère russe des Finances a
annoncé mardi de mauvais résultats budgétaires pour mars, d'autant plus
mal venus qu'une mission du Fonds monétaire international (FMI) était
attendue dans la journée à Moscou pour discuter des modalités de la
reprise de l'aide à la Russie.

         Le ministère a indiqué que les recettes du budget se sont
élevées à 33,5 milliards de roubles en mars (1,34 milliard de dollars),
soit 11,6% de moins que prévu dans le budget 1999.

          Ces chiffres ne devraient pas faciliter les négociations, le
FMI ayant déjà prévenu la semaine dernière que, malgré l'accord de
principe sur la reprise de son aide, il restait "beaucoup de détails" à
préciser et "sans aucun doute, des mesures" à prendre du côté de la
Russie.

          Selon le directeur général adjoint du FMI, Stanley Fischer,
les pourparlers devraient durer plusieurs semaines.

                                  [ revenir ]

                                        
         Sélection extraite du service général de l'AFP. Tous droits de
reproduction et de représentation réservés. Copyright © 1998
         Agence France-Presse. Toutes les informations reproduites dans
cette rubrique (dépêches, logos) sont protégées par des
         droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par
conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite,
         modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée
commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit
         sans l'accord écrit de l'AFP.
335

From: Thomas MARTIN  <thomas.martin@xxxxxxxx.xxxx>
Date: Tue Apr 13, 1999 0:24pm
Subject: Les Américains arrivent

 
[This message contained attachments]
336

From: Julien Rossignol  <rossignol@xxx.xxxxxxxxxx.xxx>
Date: Tue Apr 13, 1999 0:49pm
Subject: Re: Les Américains arrivent

 
Thomas MARTIN a écrit :
> 
>      Même si  il n'y a  plus de base américaine  en France depuis
>      longtemps, les  américains reviennent. La BA  118 de Mont de
>      Marsan  va   accueillir  dès  la  fin   de  la  semaine  des
>      ravitailleurs  américains qui  iront ravitailler  les avions
>      américains  sur   le  théâtre  des   opérations  au  Kosovo.
>      On  avait  déjà  eu  ça  pendant  la  guerre  du  Golfe,  ça
>      recommence maintenant.
> 

et ?
337

From: Jacques Perconte  <perconte@xxxxxxxxxxx.xxxx>
Date: Wed Apr 14, 1999 10:08am
Subject: "(----: é"'(

 
NATO accused the Yugoslav authorities of deliberate "identity elimination"
of ethnic Albanians in Kosovo.

"The Yugoslav forces, so we are learning, are destroying the archives of
the Kosovar people: property deeds, marriage licenses, birth certificates,
financial and other records," Shea said at the news conference.

"This is a kind of Orwellian scenario of attempting to deprive a people of
a sense of past and a sense of community on which it depends and to rewrite
history," he said, comparing it to a vicious regime described in the novel
"1984" by English author George Orwell.



////////////////////////
338

From: Jacques Perconte  <perconte@xxxxxxxxxxx.xxxx>
Date: Wed Apr 14, 1999 10:21am
Subject: -((ç__-"'"'FIN DE KONFLIT|||||||||||||||||||||||||||||||||||

 
From: "pericles" <http://groups.yahoo.com/group/info-ouar/post?protectID=060056091009185153184232203176130012239179091189077130188227054>


----------
From: Le Monde diplomatique <http://groups.yahoo.com/group/info-ouar/post?protectID=210071047007013154036147001024114130078026015051039130181055141121046213232105191237127177029195093045226177038074116>
To: "info-diplo" <http://groups.yahoo.com/group/info-ouar/post?protectID=210071047007013154036147001024114130078026015051039130181055141121046213232105191237127177029195093045226177038074116>
Subject: Il faut savoir terminer une guerre
Date: Mar 13 Avr 1999 13:06



     _________________________________________________________________

                  QUELLE ISSUE POUR LA CRISE DES BALKANS ?

                   « Il faut savoir terminer une guerre »

                              (13 avril 1999)



http://www.monde-diplomatique.fr/dossiers/kosovo/

     Après trois semaines de bombardements intenses, l'opération de
     l'OTAN contre la Serbie aboutit visiblement à une impasse.
     L'épuration ethnique du Kosovo, qu'elle prétendait empêcher, a
     atteint une ampleur sans précédent. Le pouvoir de M. Slobodan
     Milosevic, qu'elle prétendait affaiblir, est au contraire renforcé.
     A vrai dire, la seule victoire remportée par les Alliés l'a été sur
     le front... médiatique : la compassion naturelle pour les réfugiés
     albanais du Kosovo a pris un temps le pas, dans l'opinion publique,
     sur la réflexion politique - à des degrés divers d'un pays à
     l'autre (1).

     Mais, même projeté en boucle par les télévisions, le spectacle
     tragique des femmes et des enfants jetés sur les routes de l'exode
     ne suffit pas à transformer l'aventure de MM. William Clinton et de
     ses collègues en « troisième voie » - Lionel Jospin, Anthony Blair,
     Massimo D'Alema, Gerhard Schröder - en croisade humanitaire.
     L'humanisme des dirigeants occidentaux paraît aussi subit
     qu'unilatéral. A-t-on vu les bombardiers de l'Alliance s'en prendre
     à Ankara pour libérer les Kurdes de Turquie ou réunifier Chypre ?
     La défense des droits des Palestiniens, bafoués depuis des
     décennies, a-t-elle amené l'OTAN à attaquer Tel-Aviv ? Les Tutsis
     du Rwanda ont-ils été sauvés du génocide par une offensive aérienne
     atlantique ? Et les Tibétains, doivent-ils, désormais, scruter le
     ciel en espérant le vrombissement des avions alliés ? Non, et tout
     cela serait évidemment absurde : comme l'est la guerre actuelle.

     Une guerre pour le droit ? C'est oublier qu'elle n'a pas été
     autorisée par le Conseil de sécurité des Nations unies, seul
     organisme habilité par la communauté des nations à décider de la
     guerre et de la paix. Pas plus qu'elle n'a été déclarée, pour ce
     qui concerne la France, par le Parlement, qui seul,
     constitutionnellement peut le faire.

     Derrière ce paravent humanitaire et juridique, c'est d'abord à une
     guerre américaine - assumée par les Alliés européens des Etats-Unis
     - que nous assistons. Comme hier celle du Golfe, la guerre des
     Balkans a, aux yeux de Washington, pour principale fonction de
     contribuer à bâtir le nouvel ordre mondial dont rêvent les
     Etats-Unis depuis qu'ils sont sortis victorieux, voici dix ans, de
     la guerre froide contre Moscou. Economique avec la mondialisation,
     idéologique avec les industries culturelles, l'hégémonie de
     Washington doit aussi trouver sa traduction politique et
     stratégique. A la veille du cinquantième anniversaire de l'Alliance
     atlantique, il s'agit de mettre sur pied la nouvelle OTAN pour
     laquelle Mme Madeleine Albright mène inlassablement campagne :
     l'organisation défensive conçue pour protéger l'Europe contre la
     menace soviétique deviendrait le bras armé de l'Amérique, chargé
     d'intervenir partout où Washington le souhaite, sans plus
     s'embarrasser du droit de veto de quelque puissance que ce soit.
     Emue par le sort des réfugiés albanais, l'opinion française n'en
     est pas moins préoccupée par cette évolution (2).

     D'autant que les ambitions mondiales des Etats-Unis n'impliquent
     pas qu'ils entendent résoudre au fond la crise du Kosovo. Pis :
     avec l'opération actuelle et, a fortiori, dans l'hypothèse d'une
     offensive sur le terrain, le nouveau cours du président Clinton
     comporte le risque de créer dans les Balkans un chaos persistant,
     dont les peuples de la région feront les frais et dont la gestion
     incombera évidemment, demain, à l'Europe. Contrairement à la
     plupart des gouvernements du continent, qui réaffirment la
     nécessaire intangibilité des frontières, certains dirigeants
     américains - et britanniques - évoquent désormais, après une phase
     de protectorat, une possible indépendance du Kosovo. Or celle-ci
     pourrait entraîner la région dans un engrenage plus catastrophique
     encore.

     Indépendant, le Kosovo serait-il viable ? A terme, ses habitants
     albanais ne souhaiteront-ils pas s'unir avec leurs « frères » de
     Macédoine et d'Albanie ? Mais la création d'une Grande Albanie
     irait nécessairement de pair avec celle d'une Grande Serbie :
     comment, par exemple, refuser aux Serbes de Bosnie ce que l'on
     aurait accordé aux Albanais du Kosovo ? Suivrait vraisemblablement
     la Grande Croatie. C'en serait évidemment fini des accords de
     Dayton et, au-delà, de la Bosnie-Herzégovine. Que faire, dès lors,
     des Musulmans bosniaques ? Et des Macédoniens ? Sans oublier les
     revendications des Grecs sur l'Epire albanais, les visées de la
     Hongrie sur la Voïvodine, les convoitises grecques et bulgares sur
     la Macédoine... De quoi alimenter des décennies de combats, de
     massacres et, bien sûr, d'épurations ethniques - celles-ci ne
     seraient d'ailleurs plus l'exception, mais la règle.

     Le truc avait déjà servi lors de la guerre du Golfe : sommer les
     citoyens de choisir entre le dictateur et la guerre. Quiconque
     s'opposerait à la seconde serait un partisan du premier. Comme s'il
     n'y avait pas d'autre voie. Et pourtant, cette fois encore, il
     existe une solution pacifique. Elle passe par l'arrêt immédiat des
     actes de guerre contre la Serbie, la reprise des négociations, le
     retrait des forces de répression de Belgrade, le retour des
     réfugiés et l'élaboration d'un règlement durable, garanti
     internationalement, pour le Kosovo.

     Malgré les terribles affrontements actuels, la coexistence entre
     les peuples des Balkans n'est pas une utopie : elle a résisté, tant
     bien que mal, dans la Yougoslavie, pourtant bien peu démocratique,
     du maréchal Tito. Et c'est le démantèlement de celle-ci qui a
     replongé les Balkans dans l'horreur. Se lancer dans une
     recomposition généralisée de la région sur une base ethnique serait
     sans aucun doute la meilleure manière d'ouvrir grandes les portes à
     la barbarie. Pour autant, le retour à la paix dans les frontières
     établies ne va pas de soi. Il importe de recréer les conditions
     indispensables pour que les populations vivent à nouveau en bonne
     intelligence : développement économique, démocratie politique,
     garantie des droits de chaque communauté en sont les principaux
     piliers.

     Dans le cas du Kosovo, cela suppose la présence d'une force
     internationale chargée par l'Organisation des Nations unies et
     l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe de
     mettre en oeuvre le plan de paix que nous appelons de nos voeux.
     Dangereusement humiliée par les Etats-Unis, la Russie doit y jouer
     pleinement son rôle. Sans doute cette piste aurait-elle pu être
     défrichée lors des négociations de Rambouillet, puis de l'avenue
     Kléber, si les Etats-Unis n'avaient pas joué l'échec des
     pourparlers afin de « justifier » leur guerre. Raison de plus,
     après cette « occasion perdue » (3), pour y revenir. Et qu'enfin
     les armes se taisent.

     (1) Les opinions méditerranéennes apparaissent plus réticentes,
     ainsi que celle de l'Allemagne, dont l'armée intervient pour la
     première fois à l'étranger depuis 1945.
     (2) Selon un sondage CSA publié par Libération les 10 et 11 avril
     1999, 68 % des Français (contre 28 %) se déclarent « inquiets »
     face au « statut d'unique superpuissance » des Etats-Unis. Et 66 %
     estiment que ceux-ci, dans les Balkans, sont « avant tout motivés
     par leurs intérêts politiques et militaires » (contre 24 % qui
     invoquent la « défense des droits de l'homme et de la
     démocratie »). Ils estiment en outre, que « l'influence des
     Etats-Unis sur la politique française au Kosovo » est « très
     importante » (45 %) ou « assez importante » (36 %).
     (3) L'expression est de Newsweek (12 avril 1999) dans un
     intéressant article sur les failles de la diplomatie américaine.
     L'hebdomadaire cite notamment un officiel américain reconnaissant :
     « Pour sauver Rambouillet, nous nous sommes liés de plus en plus
     étroitement aux Albanais. Cela porta peut-être le dernier coup
     fatal à la paix. »

                                                   DOMINIQUE VIDAL.
                             http://groups.yahoo.com/group/info-ouar/post?protectID=132233014009078132082168163036163089132144091196225121234038073246132025114246073126244000098210101224050117254




                         « Le Monde diplomatique »

     * Chronologie : De la bataille de Kosovo à la bataille du Kosovo
           http://www.monde-diplomatique.fr/dossiers/kosovo/chrono.html

     * Nos précédents dossiers :

       « A Rambouillet se joue le sort du Kosovo », 6 février 1999.
        http://www.monde-diplomatique.fr/dossiers/kosovo/19990206.html

       « La poudrière du Kosovo », mars 1998.
        http://www.monde-diplomatique.fr/dossiers/kosovo/index9803.html

     * Social-conformisme, éditorial, par Ignacio Ramonet, avril 1999.
        http://www.monde-diplomatique.fr/1999/04/RAMONET/index.html

     * Le régime serbe à l'épreuve de la guerre, un reportage de
       Thomas Hofnung, avril 1999.
        http://www.monde-diplomatique.fr/1999/04/HOFNUNG/index.html



                                Sur la toile

       Sans reprendre ici l'ensemble des sites sélectionnés dans notre
       dossier (http://www.monde-diplomatique.fr/dossiers/kosovo/),
       nous vous indiquons un remarquable article paru dans The
       Nation, intitulé « The Case Against Intervention in Kosovo »
       (en anglais).
        http://www.thenation.com/issue/990419/0419schwartz.shtml

       Mardi 13 avril, à 17h30, DiploTV sera consacré à la crise dans
       les Balkans. Les archives resteront ensuite consultables sur le
       site Internet de CanalWeb.
        http://www.canalweb.net/cwsite/diplotv/


     _________________________________________________________________

     COMMENT GÉRER VOTRE INSCRIPTION À LA LISTE 'info-diplo' ?

        Un formulaire permet de vous inscrire ou de vous désabonner
         http://www.monde-diplomatique.fr/forum/info-diplo/


     EN CAS DE CHANGEMENT D'ADRESSE...

        Pour modifier votre adresse d'inscription, veuillez quitter
        la liste à partir de votre ancienne adresse, puis vous inscrire
        à partir de votre nouvelle adresse.







------------------------------------------------------------------------
Start a new hobby. Meet a new friend.
http://www.onelist.com/
ONElist:  The leading provider of free e-mail list services!
------------------------------------------------------------------------
rzo_experiences
liste de travail
rzo_emergences
!archives publiques
------------------
http://lieudit.org/
339

From: Julien Rossignol  <rossignol@xxx.xxxxxxxxxx.xxx>
Date: Wed Apr 14, 1999 9:27am
Subject: Re: -((ç -"'"'FIN DE KONFLIT||||||||||||||| ||||||||||||||||||||

 
Bonjour, je viens de lire votre article et j'aurais une question a
propos de l'arret des combat immédiat pour resoudre le conflit par une
solution politique durable.
Je ne peut être que d'accord avec cette solution, mais que faire si
Mister Milosevic n'arrête pas son action au Kosovo alors que l'OTAN veut
négocier ?

N'est ce pas la situation qui a déclenché la guerre ?

Dans l'attente d'une réponse

Julien Rossignol 
brOnX]xo[



Jacques Perconte a écrit :
> 
> From: "Jacques Perconte" <http://groups.yahoo.com/group/info-ouar/post?protectID=197056091098193116050038203163130115239144031175167099074143172091210186>
> 
> From: "pericles" <http://groups.yahoo.com/group/info-ouar/post?protectID=060056091009185153184232203176130012239179091189077130188227054>
> 
> ----------
> From: Le Monde diplomatique <http://groups.yahoo.com/group/info-ouar/post?protectID=210071047007013154036147001024114130078026015051039130181055141121046213232105191237127177029195093045226177038074116>
> To: "info-diplo" <http://groups.yahoo.com/group/info-ouar/post?protectID=210071047007013154036147001024114130078026015051039130181055141121046213232105191237127177029195093045226177038074116>
> Subject: Il faut savoir terminer une guerre
> Date: Mar 13 Avr 1999 13:06
> 
>      _________________________________________________________________
> 
>                   QUELLE ISSUE POUR LA CRISE DES BALKANS ?
> 
>                    « Il faut savoir terminer une guerre »
> 
>                               (13 avril 1999)
> 
> http://www.monde-diplomatique.fr/dossiers/kosovo/
> 
>      Après trois semaines de bombardements intenses, l'opération de
>      l'OTAN contre la Serbie aboutit visiblement à une impasse.
>      L'épuration ethnique du Kosovo, qu'elle prétendait empêcher, a
>      atteint une ampleur sans précédent. Le pouvoir de M. Slobodan
>      Milosevic, qu'elle prétendait affaiblir, est au contraire renforcé.
>      A vrai dire, la seule victoire remportée par les Alliés l'a été sur
>      le front... médiatique : la compassion naturelle pour les réfugiés
>      albanais du Kosovo a pris un temps le pas, dans l'opinion publique,
>      sur la réflexion politique - à des degrés divers d'un pays à
>      l'autre (1).
> 
>      Mais, même projeté en boucle par les télévisions, le spectacle
>      tragique des femmes et des enfants jetés sur les routes de l'exode
>      ne suffit pas à transformer l'aventure de MM. William Clinton et de
>      ses collègues en « troisième voie » - Lionel Jospin, Anthony Blair,
>      Massimo D'Alema, Gerhard Schröder - en croisade humanitaire.
>      L'humanisme des dirigeants occidentaux paraît aussi subit
>      qu'unilatéral. A-t-on vu les bombardiers de l'Alliance s'en prendre
>      à Ankara pour libérer les Kurdes de Turquie ou réunifier Chypre ?
>      La défense des droits des Palestiniens, bafoués depuis des
>      décennies, a-t-elle amené l'OTAN à attaquer Tel-Aviv ? Les Tutsis
>      du Rwanda ont-ils été sauvés du génocide par une offensive aérienne
>      atlantique ? Et les Tibétains, doivent-ils, désormais, scruter le
>      ciel en espérant le vrombissement des avions alliés ? Non, et tout
>      cela serait évidemment absurde : comme l'est la guerre actuelle.
> 
>      Une guerre pour le droit ? C'est oublier qu'elle n'a pas été
>      autorisée par le Conseil de sécurité des Nations unies, seul
>      organisme habilité par la communauté des nations à décider de la
>      guerre et de la paix. Pas plus qu'elle n'a été déclarée, pour ce
>      qui concerne la France, par le Parlement, qui seul,
>      constitutionnellement peut le faire.
> 
>      Derrière ce paravent humanitaire et juridique, c'est d'abord à une
>      guerre américaine - assumée par les Alliés européens des Etats-Unis
>      - que nous assistons. Comme hier celle du Golfe, la guerre des
>      Balkans a, aux yeux de Washington, pour principale fonction de
>      contribuer à bâtir le nouvel ordre mondial dont rêvent les
>      Etats-Unis depuis qu'ils sont sortis victorieux, voici dix ans, de
>      la guerre froide contre Moscou. Economique avec la mondialisation,
>      idéologique avec les industries culturelles, l'hégémonie de
>      Washington doit aussi trouver sa traduction politique et
>      stratégique. A la veille du cinquantième anniversaire de l'Alliance
>      atlantique, il s'agit de mettre sur pied la nouvelle OTAN pour
>      laquelle Mme Madeleine Albright mène inlassablement campagne :
>      l'organisation défensive conçue pour protéger l'Europe contre la
>      menace soviétique deviendrait le bras armé de l'Amérique, chargé
>      d'intervenir partout où Washington le souhaite, sans plus
>      s'embarrasser du droit de veto de quelque puissance que ce soit.
>      Emue par le sort des réfugiés albanais, l'opinion française n'en
>      est pas moins préoccupée par cette évolution (2).
> 
>      D'autant que les ambitions mondiales des Etats-Unis n'impliquent
>      pas qu'ils entendent résoudre au fond la crise du Kosovo. Pis :
>      avec l'opération actuelle et, a fortiori, dans l'hypothèse d'une
>      offensive sur le terrain, le nouveau cours du président Clinton
>      comporte le risque de créer dans les Balkans un chaos persistant,
>      dont les peuples de la région feront les frais et dont la gestion
>      incombera évidemment, demain, à l'Europe. Contrairement à la
>      plupart des gouvernements du continent, qui réaffirment la
>      nécessaire intangibilité des frontières, certains dirigeants
>      américains - et britanniques - évoquent désormais, après une phase
>      de protectorat, une possible indépendance du Kosovo. Or celle-ci
>      pourrait entraîner la région dans un engrenage plus catastrophique
>      encore.
> 
>      Indépendant, le Kosovo serait-il viable ? A terme, ses habitants
>      albanais ne souhaiteront-ils pas s'unir avec leurs « frères » de
>      Macédoine et d'Albanie ? Mais la création d'une Grande Albanie
>      irait nécessairement de pair avec celle d'une Grande Serbie :
>      comment, par exemple, refuser aux Serbes de Bosnie ce que l'on
>      aurait accordé aux Albanais du Kosovo ? Suivrait vraisemblablement
>      la Grande Croatie. C'en serait évidemment fini des accords de
>      Dayton et, au-delà, de la Bosnie-Herzégovine. Que faire, dès lors,
>      des Musulmans bosniaques ? Et des Macédoniens ? Sans oublier les
>      revendications des Grecs sur l'Epire albanais, les visées de la
>      Hongrie sur la Voïvodine, les convoitises grecques et bulgares sur
>      la Macédoine... De quoi alimenter des décennies de combats, de
>      massacres et, bien sûr, d'épurations ethniques - celles-ci ne
>      seraient d'ailleurs plus l'exception, mais la règle.
> 
>      Le truc avait déjà servi lors de la guerre du Golfe : sommer les
>      citoyens de choisir entre le dictateur et la guerre. Quiconque
>      s'opposerait à la seconde serait un partisan du premier. Comme s'il
>      n'y avait pas d'autre voie. Et pourtant, cette fois encore, il
>      existe une solution pacifique. Elle passe par l'arrêt immédiat des
>      actes de guerre contre la Serbie, la reprise des négociations, le
>      retrait des forces de répression de Belgrade, le retour des
>      réfugiés et l'élaboration d'un règlement durable, garanti
>      internationalement, pour le Kosovo.
> 
>      Malgré les terribles affrontements actuels, la coexistence entre
>      les peuples des Balkans n'est pas une utopie : elle a résisté, tant
>      bien que mal, dans la Yougoslavie, pourtant bien peu démocratique,
>      du maréchal Tito. Et c'est le démantèlement de celle-ci qui a
>      replongé les Balkans dans l'horreur. Se lancer dans une
>      recomposition généralisée de la région sur une base ethnique serait
>      sans aucun doute la meilleure manière d'ouvrir grandes les portes à
>      la barbarie. Pour autant, le retour à la paix dans les frontières
>      établies ne va pas de soi. Il importe de recréer les conditions
>      indispensables pour que les populations vivent à nouveau en bonne
>      intelligence : développement économique, démocratie politique,
>      garantie des droits de chaque communauté en sont les principaux
>      piliers.
> 
>      Dans le cas du Kosovo, cela suppose la présence d'une force
>      internationale chargée par l'Organisation des Nations unies et
>      l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe de
>      mettre en oeuvre le plan de paix que nous appelons de nos voeux.
>      Dangereusement humiliée par les Etats-Unis, la Russie doit y jouer
>      pleinement son rôle. Sans doute cette piste aurait-elle pu être
>      défrichée lors des négociations de Rambouillet, puis de l'avenue
>      Kléber, si les Etats-Unis n'avaient pas joué l'échec des
>      pourparlers afin de « justifier » leur guerre. Raison de plus,
>      après cette « occasion perdue » (3), pour y revenir. Et qu'enfin
>      les armes se taisent.
> 
>      (1) Les opinions méditerranéennes apparaissent plus réticentes,
>      ainsi que celle de l'Allemagne, dont l'armée intervient pour la
>      première fois à l'étranger depuis 1945.
>      (2) Selon un sondage CSA publié par Libération les 10 et 11 avril
>      1999, 68 % des Français (contre 28 %) se déclarent « inquiets »
>      face au « statut d'unique superpuissance » des Etats-Unis. Et 66 %
>      estiment que ceux-ci, dans les Balkans, sont « avant tout motivés
>      par leurs intérêts politiques et militaires » (contre 24 % qui
>      invoquent la « défense des droits de l'homme et de la
>      démocratie »). Ils estiment en outre, que « l'influence des
>      Etats-Unis sur la politique française au Kosovo » est « très
>      importante » (45 %) ou « assez importante » (36 %).
>      (3) L'expression est de Newsweek (12 avril 1999) dans un
>      intéressant article sur les failles de la diplomatie américaine.
>      L'hebdomadaire cite notamment un officiel américain reconnaissant :
>      « Pour sauver Rambouillet, nous nous sommes liés de plus en plus
>      étroitement aux Albanais. Cela porta peut-être le dernier coup
>      fatal à la paix. »
> 
>                                                    DOMINIQUE VIDAL.
>                              http://groups.yahoo.com/group/info-ouar/post?protectID=132233014009078132082168163036163089132144091196225121234038073246132025114246073126244000098210101224050117254
> 
>                          « Le Monde diplomatique »
> 
>      * Chronologie : De la bataille de Kosovo à la bataille du Kosovo
>            http://www.monde-diplomatique.fr/dossiers/kosovo/chrono.html
> 
>      * Nos précédents dossiers :
> 
>        « A Rambouillet se joue le sort du Kosovo », 6 février 1999.
>         http://www.monde-diplomatique.fr/dossiers/kosovo/19990206.html
> 
>        « La poudrière du Kosovo », mars 1998.
>         http://www.monde-diplomatique.fr/dossiers/kosovo/index9803.html
> 
>      * Social-conformisme, éditorial, par Ignacio Ramonet, avril 1999.
>         http://www.monde-diplomatique.fr/1999/04/RAMONET/index.html
> 
>      * Le régime serbe à l'épreuve de la guerre, un reportage de
>        Thomas Hofnung, avril 1999.
>         http://www.monde-diplomatique.fr/1999/04/HOFNUNG/index.html
> 
>                                 Sur la toile
> 
>        Sans reprendre ici l'ensemble des sites sélectionnés dans notre
>        dossier (http://www.monde-diplomatique.fr/dossiers/kosovo/),
>        nous vous indiquons un remarquable article paru dans The
>        Nation, intitulé « The Case Against Intervention in Kosovo »
>        (en anglais).
>         http://www.thenation.com/issue/990419/0419schwartz.shtml
> 
>        Mardi 13 avril, à 17h30, DiploTV sera consacré à la crise dans
>        les Balkans. Les archives resteront ensuite consultables sur le
>        site Internet de CanalWeb.
>         http://www.canalweb.net/cwsite/diplotv/
> 
>      _________________________________________________________________
> 
>      COMMENT GÉRER VOTRE INSCRIPTION À LA LISTE 'info-diplo' ?
> 
>         Un formulaire permet de vous inscrire ou de vous désabonner
>          http://www.monde-diplomatique.fr/forum/info-diplo/
> 
>      EN CAS DE CHANGEMENT D'ADRESSE...
> 
>         Pour modifier votre adresse d'inscription, veuillez quitter
>         la liste à partir de votre ancienne adresse, puis vous inscrire
>         à partir de votre nouvelle adresse.
> 
> ------------------------------------------------------------------------
> Start a new hobby. Meet a new friend.
> http://www.onelist.com/
> ONElist:  The leading provider of free e-mail list services!
> ------------------------------------------------------------------------
> rzo_experiences
> liste de travail
> rzo_emergences
> !archives publiques
> ------------------
> http://lieudit.org/
> 
> ------------------------------------------------------------------------
> New hobbies? New curiosities? New enthusiasms?
> http://www.onelist.com/
> Sign up for a new e-mail list today!
> ------------------------------------------------------------------------
>                     ------------
>                         l
>    -----------------------
>               ((l        l    (
>   -   --      (((l+ll(   l    ((
>    ----- ll(((ll,-llllllllllll((
>     (kk666666-+++-+666666l    l(
> (((( llkkkkk(-"((---: :( 6  f((l
>  (((l((((((l-llll44--k66(6(((f(lf
>             55(((ll-__ INFO OUAR __nn
>              5eel---3llll6l6l( fl
>            eee555-5555533666 lll(  lf
>                 séllll((l6(dfff 5((l
>             sssssééé   d(fllllll6 l
>                     éééé((ldl55555ll5ll((((
>                          ((    11111 l
>                                1
> http://lieudit.org/
340

From: Julien Rossignol  <rossignol@xxx.xxxxxxxxxx.xxx>
Date: Wed Apr 14, 1999 1:32pm
Subject: Re: anarky on ... Ouin-Ouin95

 
ca t'interesse de faire parti d'un mailing list dingo-libre ?

info-ouar
inf-oouar
in-foouar
i-nfoouar
-infoouar
			infoWar ?
				??	raWofni



Roman a écrit :
> 
> Ouais, et alors ... SFR rapproche le monde ???
> 
> Julien Rossignol wrote:
> >
> > je viens de recevoir ton mail.. la il est mercredi 15h14 ? probleme
> > d'horloge ?
> >
> > Pour la bouf, ouaip demain ?
> >
> > appel moi : 05.56.84.24.06 c le teléphone direct mais on est trois dans
> > le bureau
> >
> > a++
> > julien
> > brOnX]xo[
> >
> > Roman a écrit :
> > >
> > > salut,
> > >
> > >         on se fait une bouffe ?
> > >
> > > --
> > >          Roman TRAVE
> > >          E-mail: http://groups.yahoo.com/group/info-ouar/post?protectID=194242114180158096184218000043243089078208025237209193208117048002132126020190001098050013
> 
> --
>          Roman TRAVE
>          E-mail: http://groups.yahoo.com/group/info-ouar/post?protectID=194242114180158096184218000043243089078208025237209193208117048002132126020190001098050013
> ================================================================
> || EIOE (Espace Information Orientation Emploi)
> || Directeur: Martine PAGES
> ||      E.mail: http://groups.yahoo.com/group/info-ouar/post?protectID=029166091165082116184218000043243089078208025237209193208117048002132126020190001098050013
> || Adresse:Batiment du 1°cycle
> ||              351,cours de la liberation
> ||              33405 TALENCE
> || Tel: 05.56.84.63.71       Fax: 05.56.84.65.82
> || Web: http://www.cribx1.u-bordeaux.fr/ub1/eioe/default.htm
> ================================================================
> 
>   ------------------------------------------------------------------------
>  [Image]
341

From: Julien Rossignol  <rossignol@xxx.xxxxxxxxxx.xxx>
Date: Wed Apr 14, 1999 3:26pm
Subject: eXistenZ

 
342

From: Julien Rossignol  <rossignol@xxx.xxxxxxxxxx.xxx>
Date: Thu Apr 15, 1999 7:11am
Subject: [info] eL WATAN

 
http://www.elwatan.com/pri_page.htm
343

From: Julien Rossignol  <rossignol@xxx.xxxxxxxxxx.xxx>
Date: Thu Apr 15, 1999 7:21am
Subject: "le Corps" nouvelle religion ?

 
Institut d'Anatomie de Paris                  http://anatmac3.citi2.fr/

                           Don des corps 



                   La necessité du "DON des CORPS" 

                  L'enseignement de l'Anatomie, discipline
                  morphologique, ne peut se passer de
                  dissections où l'étudiant découvre, identifie
                  et mémorise les structures qu'il aura à
                  reconnaitre sur l'homme malade ou sur les
                  documents qui lui seront fournis par
                  l'imagerie médicale. A ces besoins de
                  l'enseignement qui ont toujours existés et
                  se sont accrus en parallèle de
                  l'augmentation en nombre des étudiants
                  depuis le début de ce siècle, s'ajoutent les
                  besoins de la recherche, stimulée par les
                  avancées considérables de la chirurgie au
                  cours des 40 dernières années.

                  Or, la source habituelle et légale des
                  cadavres reçus par les Facultés de
                  Médecine, à savoir les corps des sujets
                  décédés dans les Hôpitaux et Hospices et
                  non réclamés par leurs familles ( arrêté du
                  14 avril 1582, ordonnance de police du 25
                  Novembre 1834, arrêté du 5 Octobre
                  1881), allait en même temps s'amenuisant.
                  Actuellement on ne compte guère à Paris
                  qu'une soixantaine d'abandons annuels;
                  encore que ces corps sont-ils souvent
                  autopsiés ou inutilisables. Le " Don des
                  Corps " reste la seule solution qui
                  perrnette de couvrir les besoins de
                  l'enseignement et de la recherche des
                  Facultés parisiennes.
344

From: Julien Rossignol  <rossignol@xxx.xxxxxxxxxx.xxx>
Date: Thu Apr 15, 1999 7:38am
Subject: Re: "le Corps" nouvelle religion ?

 
Julien Rossignol a écrit :
> 
> From: Julien Rossignol <http://groups.yahoo.com/group/info-ouar/post?protectID=194233066112082072172149001248247253041048163175000121182038073199025176083030170>
> 
> Institut d'Anatomie de Paris                  http://anatmac3.citi2.fr/
> 
>                            Don des corps
> 
>                    La necessité du "DON des CORPS"
[couic]
345

From: Jacques Perconte  <perconte@xxxxxxxxxxx.xxxx>
Date: Thu Apr 15, 1999 9:40am
Subject: Le soutien à la jeune création /// ministere de la culture

 
-----Message d'origine-----
De : Jacques Perconte [mailto:http://groups.yahoo.com/group/info-ouar/post?protectID=197056091098193116050038203163176090018144238102039109152120161034143010232176239025185096227252]
Envoyé : jeu. 15 avril 1999 10:39
À : http://groups.yahoo.com/group/info-ouar/post?protectID=210071047007013190130098109248176090177105238214043130252055210
Objet : Le soutien à la jeune création /// ministere de la culture




--------------------------------------------------------------------------

      Le soutien à la jeune création
      7 avril 1999

--------------------------------------------------------------------------


      Centre Jeune Création

      Il manquait à Paris et aux jeunes créateurs un lieu qui leur soit
entièrement consacré et qui renforce la visibilité de la situation
artistique en France.

      Les crédits sont disponibles, les études préalables déjà lancées avec
un objectif d'ouverture au public à la mi-2000 : ce lieu sera le Palais de
Tokyo qui deviendra pour la création la plus contemporaine et les arts
plastiques l'équivalent de l'Alternative Museum de New-York ou du Wit de Wit
de Rotterdam.



      Sur 3500 m2, un lieu d'un concept nouveau à l'image de la jeune
création.



      Loin des institutions de prestige qui instrumentalisent la création
vivante dans toute sa diversité : arts plastiques, vidéo, son,
installations, nouveaux médias ....

      L'architecture intérieure du Palais de Tokyo permettra de réaliser
plusieurs types de monstration en harmonie avec l'approche de plus en plus
transversale des créateurs eux-mêmes et avec leur participation :
expositions, événements spécifique, consultation d'oeuvres vidéo, à
l'intérieur de salles expérimentales ou de "project rooms".

      Souple et ouvert dans son aménagements et ses propositions
artistiques, le Centre Jeune Création le sera aussi dans son fonctionnement
:

        a.. grâce à un statut juridique lui garantissant une grande
autonomie,
        b.. une direction, renouvelée tous les 3 ans, qui sera confiée à une
personnalité choisie hors des institutions publiques,
        c.. des consultants indépendants.


      Un rôle d'interface avec les régions



      Le nouvel espace offre plus qu'un lieu de diffusion : un relais pour
l'ensemble des acteurs du monde de l'art contemporain : associations,
galeries, écoles, centres d'art.

      Sa création ne vient pas seule : elle s'accompagne, dès 2000, d'une
augmentation substantielle des moyens accordés aux centres d'art du réseau
régional.

      Avec eux, le Centre concluera des coproductions afin de mieux diffuser
les oeuvres des jeunes artistes situés sur l'ensemble du territoire.

      Pour tous les pôles de diffusion de l'art contemporain en régions (les
32 Centres d'art conventionnés répartis dans 16 régions et les Fonds
régionaux d'art contemporain), il est une étape capitale dans une action
d'aménagement culturel du territoire.



--------------------------------------------------------------------------
  331-345 of 832  |  Previous | Next  [ First | Last ]
 
 Msg #   Date  |  Thread
Collapse Messages


Copyright © 2002 Yahoo! Inc. All rights reserved.
Privacy Policy - Terms of Service - Guidelines - Help